Articles

Affichage des articles du janvier, 2021

À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 2

Par la Rédaction

L’Antivol avait pris son envol…papier en janvier dernier.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le n°2, correspondant au deuxième trimestre 2021, vient d’être imprimé et sera disponible – ce n’est pas une blague… – dès le 1er avril. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

Vous pouvez le trouver, à Tours :

- au bar-tabac « Le Hublot », 14 bis rue Sébastopol

- à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché

- à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce

- à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels !

Par ailleurs, nous sommes en train de monter un réseau de diffusion, à vocation nationale. Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux. On peut aussi le trouver à Nantes, à la librairie « Vent d’Ouest », 5 place du Bon Pasteur. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

A bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

Souffrance animale : miroir de la condition humaine ou préparation de la viande in vitro ?

Par Pierre Bitoun et Yves Dupont

Dans un entretien accordé en août 2020 à Ella Micheletti du blog Voix de l’Hexagone, les auteurs reviennent sur la question de la souffrance animale et en décryptent, au travers d’un retour historique, les principaux enjeux. On y retrouvera quelques-unes des idées chères à L’Antivol : qu’est-ce que le capitalisme productiviste, en l’occurrence dans l’élevage ? Au nom de quoi et comment s’y opposer, sans céder aux pièges qui nous sont tendus ?

Cinéma-traquez !

En ce début 2021, deux cinéastes tourangelles, « amatrices et sans but lucratif », lancent un appel qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit et les orientations de L’Antivol. Intitulée « Cinéma-traquez ! » et inspirée des « Ciné-Tracts » de 68, l’initiative est ouverte à qui veut « filmer brièvement pour traquer les matraquages, qu'ils soient physiques, langagiers, chiffrés, visuels ou sonores » et donner à voir d’autres représentations de soi ou du monde, moins confisquées, moins conformistes, en un mot plus « libres ». C’est donc avec un grand plaisir que nous reproduisons ci-dessous leur appel et mettons également en ligne deux premiers exemples de ces mini-films qu’elles ont bien voulu nous confier. N’hésitez pas, si l’initiative vous plaît et vous inspire, à leur envoyer vos propres films à l’adresse indiquée dans l’appel : elles nous transmettront !

Lettre-enquête aux élus de Tours et de Tours Métropole sur la question et la réalité des cumuls

Par CATDP, L’Antivol, la Touraine Insoumise, le NPA 37 et le PG 37

À Messieurs Emmanuel Denis, maire de Tours, Wilfried Schwartz, président de Tours Métropole, et aux membres de leurs cabinets,

À chacun.e des autres élu.es des conseils municipal et métropolitain.

L’Antivol prend son envol… papier !

Par la Rédaction

Nous avons la joie de vous annoncer, en ce début d’année 2021, la création du journal-papier de L’Antivol.

Il est pour l’instant, contrainte financière oblige, de dimension on ne peut plus modeste, mais il a le mérite d’exister et de venir compléter la diffusion, autrement que par un blog, des idées et des actions de notre collectif.

Gratuit, en noir & blanc, il se présente sous la forme d’une page A3 recto-verso pliée et il paraîtra 4 fois par an, à destination pour le moment du public tourangeau.

En raison des conséquences du Covid-19, le premier numéro, de janvier-mars 2021, n’est aujourd’hui disponible qu’à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché 37000 Tours, et au bar-tabac « Le Hublot », 14 bis rue Sébastopol 37000 Tours.

N’hésitez pas à vous y rendre, les deux établissements sont, chacun dans leur genre, excellents - essentiels ! - et nous vous tiendrons bien sûr au courant dès que d’autres lieux de distribution seront accessibles.

Vous pouvez d’ailleurs nous en suggérer, nous faire part de vos réactions à ce premier numéro et nous proposer aussi, comme pour le blog, vos propres contributions en nous écrivant à lantivol37@gmail.com.

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

Kakistocratie

Ibrahim Warde

Nous publions ci-dessous l’article d’Ibrahim Warde, paru en juin 2020 dans Le Monde diplomatique (p. 28). L’auteur, professeur associé à la Tufts University (États-Unis), y retrace avec subtilité la longue histoire d’un concept méconnu, la kakistocratie ou « gouvernement par les pires ».