À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 14, avril-juin 2024

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2024, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

À partir de demain, mardi 9 avril, vous pouvez le trouver à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert (à partir du 15 janvier)

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011, à Saint-Nazaire à la librairie « L’Oiseau Tempête » 20bis rue de la Paix. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

PS Pour télécharger les précédents numéros :
n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6 - n° 7 - n° 8 - n° 9 - n° 10 - n° 11 - n° 12 - n° 13

Une Autre Voie sans l’A69

La contestation, de longue date, de l’A69 a déjà fait beaucoup parler d’elle sans que l’on sache suffisamment qu’elle s’appuie sur un remarquable projet alternatif, intitulé « Une Autre Voie ». On en lira ci-dessous une brève présentation par le collectif « La Voie est Libre » et, en téléchargement en fin d’article, le dossier-résumé. Édifiant !

Aménager le lien Toulouse-Castres autrement que par une autoroute, les opposants à cette infrastructure destructrice n’ont cessé de le demander à corps et à cri !

Lors des débats publics, lors des consultations, lors des rencontres avec les gouvernants, avec les représentants de l’État, avec les élus locaux.

Le collectif RN126 est même allé jusqu'à faire réaliser en 2016 une pré-étude d’aménagement de la RN 126 en lieu et place de l’autoroute. Cette étude avait été financée par le collectif RN126, une quinzaine de collectivités territoriales (communes et communautés de communes du Tarn et de la Haute-Garonne), et par la Région Occitanie.

Malheureusement, depuis que le dossier a été rouvert dans les années 2000, l’État n’a jusqu'ici pas considéré d’autre option que cette autoroute, en supplément (en redondance !) de la route actuelle, pour renforcer la mobilité entre Castres et Toulouse.

Avec les urgences écologiques et sociales que nous connaissons, le projet A69 apparaît chaque jour plus anachronique et indécent : ne profitant qu’aux plus aisés, éradiquant des centaines d’hectares de terres nourricières, détruisant arbres et zones humides si précieux en ces temps de réchauffement, aggravant la pénurie d'eau, etc... hélas la liste est longue des dégâts redoutés !

C’est pourquoi le collectif « La Voie Est Libre » a accueilli avec le plus grand enthousiasme la proposition de Karim Lahiani, urbaniste et paysagiste, de plancher avec nous sur un projet améliorant le lien entre Castres et Toulouse dans le respect du territoire et de ses habitants.

Ce projet, baptisé « Une Autre Voie », va, vous le verrez, bien au-delà de l’amélioration de la mobilité !

C’est une démarche qui vient d’être initiée, et sera développée de façon participative dans les semaines et mois qui viennent. Toutes les personnes ici présentes seront d’ailleurs conviées aux ateliers qui seront mis en place.

« Une Autre Voie » est un projet dont il est urgent que les représentants de l’État se saisissent afin de rectifier leur choix désastreux en faveur de l’A69 !

Car, malgré l’arrivée des tractopelles et autres engins dans plusieurs villages sur le tracé du chantier, il n’est pas trop tard, et il est même urgent de changer de voie ! Vous le verrez, « Une Autre Voie » travaille de nouveaux imaginaires pour engager une réflexion collective pour la transformation de nos modes de déplacement et de développement, et pour inciter les pouvoirs publics à prendre ENFIN les mesures qui s’imposent !

Car il est urgent d’imaginer un futur positif et vivable ! En projetant des modes déplacement et de développement qui n’existent pas encore, « Une Autre Voie » nous montre le bon chemin pour les faire émerger.

Première publication sur le site de « La Voie est Libre » :
https://www.lvel.fr/post/le-projet-une-autre-voie

Pour aller sur le site de « Une autre Voie »
https://uneautrevoieorg.wordpress.com/

Et télécharger le dossier-résumé du projet

Posts les plus consultés de ce blog

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…

Les Brèves du Satirique, avril 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 17ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.