À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 14, avril-juin 2024

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2024, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

À partir de demain, mardi 9 avril, vous pouvez le trouver à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert (à partir du 15 janvier)

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011, à Saint-Nazaire à la librairie « L’Oiseau Tempête » 20bis rue de la Paix. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

PS Pour télécharger les précédents numéros :
n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6 - n° 7 - n° 8 - n° 9 - n° 10 - n° 11 - n° 12 - n° 13

Les Brèves du Satirique, juillet 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 18ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.

Papamobile

Du 28 au 30 avril 2023, le pape François s’est rendu en visite officielle en Hongrie. Certains esprits irréligieux affirment qu’il y aurait prononcé une bénédiction urbi et orban.

Argent et bévue présidentielle

Le 16 juin 2023, ce sont deux hôtes de très grande marque – fortune… – qu’a accueillis à l’Élysée Emmanuel (Jean-Michel, Frédéric) Macron. Selon des sources bien informées, le petit PR était toutefois tellement impressionné que sa langue a fourché. Il a appelé l’un Elon ben Salmane et l’autre Mohamed Musk. Magnanimes, ces derniers n’ont pas relevé et l’impair ne devrait donc pas avoir de conséquence sur les contrats.

Démobiliser

Au service empressé, permanent, de qui l’on sait, la journaliste-communicante Léa Salamé avait invité le 5 juin dernier sur France Inter, à 7h50, un dénommé Alain Minc. Une pure coïncidence, sans le moindre rapport avec la mobilisation du lendemain contre la réforme des retraites. Un mois plus tôt, au cours de la matinale de France Inter du 2 mai, Claude Askolovitch avait fabriqué sa revue de presse sans piper mot de la mobilisation pourtant massive, historique, de la veille, 1er mai. (Lire ou relire, en complément, les brèves de février 2023).

Inflammable

Le parcours de la flamme olympique est maintenant connu : elle arrivera à Marseille le 8 mai 2024 et, après quantité d’arrêts à travers l’hexagone, elle rejoindra Paris le 26 juillet. Certains esprits, facétieux s’il en est, ont proposé d’ajouter au programme annoncé une escale-souvenir, le 21 juin, à Sainte-Soline. L’idée n’a pas plu et un décret serait même en préparation.

Arrangements métropolitains

Après divers remous de début de mandat, droite et « gauche » cogèrent depuis le 17 mars 2023 la Métropole Tours Val de Loire. Au vu de leurs options politico-financières communes – en particulier le recours récurrent aux multinationales… – il n’y a là rien de surprenant. Et il n’y a rien de mal non plus à quelques postes additionnels, au fil de l’eau, pour les élus majoritaires de Tours Frédérique Barbier, Martin Cohen, Emmanuel Denis, Stéphane Houques, Iman Manzari, Élise Pereira-Nunes, Fanny Puel ou bien encore « l’opposant » Thibault Coulon. Il y a, chez les « représentatifs », tant de petitesse et d’appétit à satisfaire…

Un parlement bien en cour

Le député EELV de Tours Charles Fournier – l’homme dont on ne sait s’il est un vert à moitié vide ou un vide à moitié vert – a inauguré fin 2022 un parlement « de circonscription ». On s’y réunit 4 fois l’an, on y phosphore en sous-groupes pour élaborer péniblement des projets de loi déjà largement ficelés ailleurs, on y cultive la pensée en miettes et ses post-it, on vient pour s’y faire voir du « facilitateur » (l’ancien « métier » de Charles) et obtenir quelque bonne place sur les listes électorales à venir. Et dire que d’aucuns s’étonnent qu’il n’y ait pas d’alternative crédible à gauche…

Posts les plus consultés de ce blog

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…

Les Brèves du Satirique, avril 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 17ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.