À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 14, avril-juin 2024

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2024, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

À partir de demain, mardi 9 avril, vous pouvez le trouver à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert (à partir du 15 janvier)

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011, à Saint-Nazaire à la librairie « L’Oiseau Tempête » 20bis rue de la Paix. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

PS Pour télécharger les précédents numéros :
n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6 - n° 7 - n° 8 - n° 9 - n° 10 - n° 11 - n° 12 - n° 13

Les Brèves du Satirique, septembre 2022

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 13ème série de « brèves », drôles et incisives, toutes inspirées par les élections d’avril et juin derniers. L’accès aux précédentes livraisons est, comme à l’accoutumée, en fin d’article.

Rrrrr…

Macron veut une fois de plus tricher avec l’Histoire : il va créer un nouveau CNR, « Conseil National de la Refondation » au lieu de la « Résistance ». Mais c’est surtout l’état de nerfs du PR qui inquiète son entourage. Depuis le revers des législatives, il ne décolère pas et on raconte même en haut lieu qu’il écouterait en boucle, fulminant de rage, la chanson de Bashung « Résident, résident de la république »...

Un beau geste

Durant la campagne des présidentielles, la candidate LR Valérie Pécresse n’a cessé de dénoncer l’envolée des dépenses publiques et de la dette. Conséquente avec elle-même, elle a préféré se maintenir sous les 5% des suffrages exprimés, seuil à partir duquel se déclenche le remboursement par l’État des frais de campagne.

Éructations vierzonnaises

Le communiste Nicolas Sansu, maire de Vierzon depuis 2008 et député de la 2ème circonscription du Cher depuis le 19 juin dernier, a dû faire un choix entre ses deux mandats : on ne peut en effet être parlementaire et diriger un exécutif local (art. L.O. 141-1 du Code électoral). Du coup, il s’emballe et éructe plus que de coutume. L’autre jour, sur l’un des marchés de la ville, il croise quelques-uns de ses concitoyens, ceux-là même qui ont créé « Vierzon Nord, hangars et tout camion, c’est NON » et s’opposent à un projet de plateforme logistique qui a toutes les faveurs de Nicolas. « Si vous partez, leur lance-t-il, en Tribunal administratif et que le projet est remis en cause, vous aurez à payer le dédit, c’est moi qui vous le dis, le promoteur vous fera vendre votre maison ». Les ditsconcitoyens lui ont tôt fait remarquer qu’en vertu de l’article 1 de la charte de l’élu local (art. L. 1111-1-1 du code général des collectivités territoriales), ce dernier « exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité. » Compris ?

Détournement de sigle

Clémentine Autain, Sophia Chikirou, Raquel Garrido, trois figures notoires de La France insoumise, siègent à l’Assemblée nationale et au Conseil de la Région Île-de-France. Elles ont dû mal comprendre le sens de L’AEC : c’est L’Avenir en commun, pas L’Avenir en cumul !

Dilemme écolo

Depuis qu’il est devenu député de la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire, la devinette suivante, directement importée de Grenoble et de son Postillon, circule à Tours : Charles Fournier est-il un vert à moitié vide ou un vide à moitié vert ?

Posts les plus consultés de ce blog

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…

Les Brèves du Satirique, avril 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 17ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…