À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 6, avril-juin 2022

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2022, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

Vous pouvez le trouver, à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • au bar-tabac « Le Bergerac », 93 rue Colbert
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011 et à Nantes, à la librairie « Vent d’Ouest », 5 place du Bon Pasteur. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

A bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

Pour télécharger les précédents numéros : n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5

Les Brèves du Satirique, novembre 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 7ème série de « brèves », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme à l’accoutumée, au bas de l’article.

Plus tu cumules, moins tu représentes…

À l’issue des scrutins régionaux et départementaux de juin 2021, plusieurs élus de la de la majorité municipale tourangelle ont, toute honte bue, décidé d’empiler les mandats.

Franck Gagnaire est dorénavant 4ème adjoint au maire délégué à l’éducation, à la jeunesse, aux familles et à la petite enfance et à la vie étudiante, conseiller métropolitain et conseiller départemental au titre du canton de Tours 4. Jean-Patrick Gille est conseiller municipal délégué aux enjeux de la métropolisation et aux relations avec les autres collectivités, conseiller métropolitain et 6ème Vice-Président du Conseil régional délégué à l’emploi, à la formation professionnelle, à l’orientation et à l’insertion. Betsabée Haas est, elle, 17ème adjointe au maire déléguée à la biodiversité, à la nature en ville, à la gestion des risques et à la condition animale,conseillère métropolitaine et conseillère régionale. Quant à Cathy Münsch-Masset, la 1ère adjointe au maire déléguée aux solidarités, à l'égalité, à la cohésion sociale, à la santé publique et aux handicaps, elle est aussi conseillère métropolitaine et conseillère régionale.

Quelle vanité, quel appétit, quel travail, quel sérieux ! Et quelle représentativité ! Les trois élus à la Région, présents sur la liste de François Bonneau, l’ont été avec 12,42% des inscrits, tandis que le binôme de Tours-4 élu au Département a fait bien mieux : 14,73%.

Guerre de pouvoir à la Métropole

Inutile de revenir sur les détails, les rebondissements, les coups bas, les confidences ou les déclamations offusquées d’élus, ainsi que s’y est complu ces derniers mois la presse locale tous titres confondus. NR, Tribune Hebdo, 37 degrés, Info-Tours, etc. Le résumé, seul, suffit : le spectacle fut grotesque, indigne et les Verts se sont fait avoir comme des bleus. Quant au lecteur ou à l’électeur, il est resté là, assistant à la triste comédie. Jusqu’à quand ?

La course au progrès nu-l-mérique

Le 26 septembre dernier, avait lieu la 38ème édition des 10 et 20 kilomètres de Tours. Emmanuel Denis et quelques-uns de ses adjoints, « sportifs, modernes, populaires », participaient à la course. Et là, sans doute surgie d’une « brève » précédente, la vision m’envahit : ils couraient, couraient, portant chacun une antenne 5G dans le dos…

Antipass et proterrasse

Lors des manifestations du samedi, on a en effet vu naître une nouvelle et étrange pratique « militante » : défiler contre le pass sanitaire et aller, après la manif, le présenter pour boire un coup à une terrasse. C’est ce qu’on appelle mettre ses idées en accord avec… son gosier !

Un candidat omniscient et pragmatique

Yannick Jadot a la pollution à tous les problèmes.

Posts les plus consultés de ce blog

Jours de grève et retraites : la punition ignorée

Par Pierre Bitoun

J’aurais pu, comme la quasi totalité de la population active ou retraitée, ne jamais m’en apercevoir. J’aurais pu, comme l’État, les syndicats ou les médias, ne pas ébruiter la nouvelle. J’aurais pu, enfin, accepter la mauvaise farce, si représentative d’une société, d’une époque. Oui, mais voilà, la retraite laisse parfois un peu de temps pour creuser les «  problèmes  »...

Les Brèves du Satirique, juin 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 5ème série de « brèves », drôles et incisives. C’est un « spécial élections » qui vous est cette fois offert, dans la perspective des prochaines régionales et départementales des 20 et 27 juin. L’accès aux précédentes livraisons est, comme de coutume, au bas de l’article.

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…