À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 7, juillet-septembre 2022

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au troisième trimestre 2022, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

Vous pouvez le trouver, à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • au bar-tabac « Le Bergerac », 93 rue Colbert
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011 et à Nantes, à la librairie « Vent d’Ouest », 5 place du Bon Pasteur. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

Pour télécharger les précédents numéros : n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6

Les Brèves du Satirique, juin 2022

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 12ème série de « brèves », drôles et incisives. Elles sont toutes inspirées cette fois par l’épisode électoral encore en cours. L’accès aux précédentes livraisons est, comme à l’accoutumée, en fin d’article.

Silence, on tue

Ce fut, une fois encore, le fantôme de l’élection. Là, présent, errant sous son sinistre linceul blanc, mais bien invisible et mutique. Qui a mis au centre du débat politique la troisième place de la France parmi les principaux pays exportateurs d’armes, derrière les États-Unis et la Russie ? Qui s’est réellement attardé sur le sens et les conséquences du contrat de vente de 80 Rafales et 12 hélicoptères, signé fin 2021, avec les Émirats Arabes Unis ? Qui a donné tout l’écho nécessaire à l’enquête des journalistes de Disclose démontrant que, de 2015 à 2020, la France a continué à livrer à la Russie des équipements militaires de pointe, sous embargo européen qui plus est ? Ce fut donc, comme on va répétant tous les cinq ans, l’heure des grands choix…

On a fait barraaaaaaage

Il est rare, pour ne pas dire rarissime, de rencontrer un alliage d’une telle qualité. À tous points de vue : comique, tragique, politique, éthique, avec en cadeau l’une de ces phrases-refrains si simple et ironique qu’elle devrait faire date. C’était le « Moment Meurice » du 25 avril 2022, au lendemain de la « drôle » de réélection d’Emmanuel Macron. À voir, revoir et – sait-on jamais ? – à conserver.

D’une élection à l’autre, un changement de l’être ?

«  Élysez-moi Premier ministre  »

À Tours, ils candidatent ou pas…

Une absence (de) notable. Cathy Münch-Masset (PS), alias la Marie-Antoinette des pauvres qui a toujours apprécié les cumuls de mandats, ne se présente pas. C’est ainsi qu’une affaire financière peut handicaper une carrière (politique).

Il n’y a pas eu mèche ! Philippe Chalumeau, le médecin-député LREM a décidé, lui, de repartir au feu pour un second mandat. Son secret espoir ? Que nul électeur n’en vienne à confondre les groupes Korian et Orpea.

Son principal rival, dans la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire, devrait être l’EELV et transespèces Charles Fournier qui a obtenu, en compagnie de sa suppléante Marie Quinton (LFI), l’investiture de la NUPES. Avec ce duo déjà bien doté en mandats et fonctions mais qui n’hésite pas à en redemander, le système, c’est sûr, n’a qu’à bien se tenir !

À C’est au Tour(s) du Peuple on a finalement choisi l’abstinence. Il n’y aura pas de candidat CATDP à ce scrutin érectoral contrairement à l’habitude de l’association. Elle a décidé, en dépit de ses positions anticumuls, de soutenir le duo NUPES. Un coup de mou ? Un mariage de raison ? Un renvoi d’ascenseur en perspective ? Qui sait ?

Posts les plus consultés de ce blog

Jours de grève et retraites : la punition ignorée

Par Pierre Bitoun

J’aurais pu, comme la quasi totalité de la population active ou retraitée, ne jamais m’en apercevoir. J’aurais pu, comme l’État, les syndicats ou les médias, ne pas ébruiter la nouvelle. J’aurais pu, enfin, accepter la mauvaise farce, si représentative d’une société, d’une époque. Oui, mais voilà, la retraite laisse parfois un peu de temps pour creuser les «  problèmes  »...

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…