À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 14, avril-juin 2024

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2024, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

À partir de demain, mardi 9 avril, vous pouvez le trouver à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert (à partir du 15 janvier)

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011, à Saint-Nazaire à la librairie « L’Oiseau Tempête » 20bis rue de la Paix. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

PS Pour télécharger les précédents numéros :
n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6 - n° 7 - n° 8 - n° 9 - n° 10 - n° 11 - n° 12 - n° 13

Les Brèves du Satirique, novembre 2022

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 14ème série de « brèves », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme à l’accoutumée, en fin d’article.

Justice de classe

Affaire MacKinsey, affaire Dupond-Moretti, affaire Kohler… pas le moindre doute. C’est macronique judiciaire !

Marche contre la vie chère

Le 16 octobre dernier, la Nupes a vraiment manqué d’à-propos : « Tous à Monnaie ! » (Indre-et-Loire) aurait été plus amusant et, sans doute, mobilisateur…

Précipité d’époque

À deux pas des Halles de Tours, l’Entr’aide ouvrière occupait depuis plusieurs décennies un vaste ensemble immobilier situé à l’angle des places Gaston Pailhou et Jean Meunier. On y trouve désormais Les Trésorières, le seul hôtel 5 étoiles de la ville. Qui dit pire ?

Un tramway nommé humilité ?

L’histoire – loin d’être achevée ! – du projet de deuxième ligne de tramway aurait déjà dû conduire les élus tourangeaux et métropolitains à présenter leurs plus plates excuses à la population. Choix soi-disant démocratique du bd Béranger, abandon de ce tracé au profit du bd Jean Royer jadis récusé, engagement de nouvelles études particulièrement onéreuses, critiques toujours balayées d’un revers de manche monarcho-experte, on n’en finirait pas d’énumérer les occasions de s’excuser voire de démissionner. Mais ils ne l’ont pas fait, ne le feront pas et qui, d’ailleurs, le leur a demandé ?

La fête des petits

Le 19 octobre dernier, c’était l’annonce des lauréats des budgets participatifs tourangeaux. 11 projets retenus, après un vote super, « populaire » et « représentatif » (6300 exprimés soit environ 5% de la population de la commune). Dans la grande salle de l’Hôtel de Ville, la fête était bon enfant et tous les onze sont montés à la tribune pour dire un mot de leur « bébé ». Un autre porteur de projet, lui, ne s’est pas présenté : Bouygues Immobilier.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…

Les Brèves du Satirique, avril 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 17ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.