À la une de l'Antivol

Publication de L’Antivol-papier n° 14, avril-juin 2024

Par la Rédaction

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le nouveau numéro de L’Antivol-papier, correspondant au deuxième trimestre 2024, vient de paraître. Il est toujours gratuit et contient des articles qui, nous l’espérons, vous intéresseront autant que les précédents.

À partir de demain, mardi 9 avril, vous pouvez le trouver à Tours :

  • au bar « Le Serpent Volant », 54 rue du Grand Marché
  • à la librairie « Le Livre », 24 place du Grand Marché
  • à la librairie « Bédélire », 81 rue du Commerce
  • à la librairie « Lire au Jardin », 5 rue de Constantine
  • au bar « Les Colettes », 57 quai Paul Bert (à partir du 15 janvier)

Le plus simple est de le demander à l’accueil de ces établissements, aussi aimables qu’essentiels.

Par ailleurs, nous poursuivons la création de notre réseau de diffusion à vocation nationale.

Certains de nos membres ou lecteurs, ailleurs qu’à Tours, ont bien voulu en recevoir – nous prenons en charge les frais postaux – et se chargent de le distribuer autour d’eux.

On peut aussi le trouver à Paris, à la librairie « Quilombo », 23 rue Voltaire 75011, à Saint-Nazaire à la librairie « L’Oiseau Tempête » 20bis rue de la Paix. Dans les Deux-Sèvres La Boisselière (79310 Vouhé), dans l’Isère L’atelier paysan (ZA des Papeteries 38140 Renage), dans le Tarn les éditions La Lenteur (Le Batz 81140 Saint-Michel-de-Vax), dans le Maine-et-Loire l’Université populaire du Saumurois (12 rue de la Tonnelle 49400 Saumur) ont également accepté de faire partie du réseau de distribution. Ce dont nous les remercions tous vivement.

Et nous sommes bien sûr preneurs d’autres bonnes volontés…

Pour nous en faire part, nous communiquer vos réactions à la lecture du journal, nous proposer, comme pour le blog, vos propres contributions, merci d’écrire à lantivol37@gmail.com

À bientôt donc et que vive la presse écrite, réellement libre et radicale…

La Rédaction

PS Pour télécharger les précédents numéros :
n° 1 - n° 2 - n° 3 - n° 4 - n° 5 - n° 6 - n° 7 - n° 8 - n° 9 - n° 10 - n° 11 - n° 12 - n° 13

Les Brèves du Satirique, septembre 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 19ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.

Nervosité présidentielle

À l’approche du 14 juillet, Macron a semblé très agacé qu’on vienne lui demander s’il allait ou non prendre la parole. Certains lui ont alors prescrit le remède : la prise d’une pastille.

Caste fromagère

Les choses n’ont pas traîné. Après avoir été évacué de l’Éducation nationale le 20 juillet 2023, Pap Ndiaye a été propulsé ambassadeur de la France auprès du Conseil de l’Europe le 26. Il devrait continuer d’y arborer l’air plat, obéissant et satisfait qu’on lui connaît.

Paternalisme

Le 30 juin 2023, après plusieurs jours d’émeutes, La France Insoumise de Tours a voulu calmer les esprits. Sur la page facebook du groupe, on pouvait lire ce morceau d’anthologie paternaliste, dégoulinant de bons sentiments et de petits postes au soleil électoral :

« Tristesse, colère, déception, mal-être...
« Jamais notre pays n'avait connu une telle situation depuis 2005.
« La mort de Naël est d'une violence absolue, c'est un meurtre ni plus ni moins...
« Nous appelons à la justice pour Naël et au calme dans les quartiers... ne détruisez pas vos lieux de vie...
« Les mairies et mairies annexes sont vos maisons, ne détruisez pas les lieux où les fonctionnaires enregistrent les naissances et décès et marient avec les élus vos parents et vos proches.
« Les bibliothèques sont des lieux de culture, vous avez appris à y lire vos premiers livres et vos petits frères et petites sœurs ont besoin d'apprendre à lire aussi...
« Vos commerces de proximité sont les poumons dans les quartiers, ne détruisez pas ce qui fait la vie de nos communes. »

À lire à haute voix, avec le ton idoine, l’effet est immanquable : c’est grand et ridicule à la fois…

Sexisme ligérien

Dans Tours Magazine de juillet-août 2023, on apprenait page 6 qu’un « manifeste de Loire » a été signé le 16 juin à la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire (MSH VdL) par « Philippe Descola, anthropologue, Charles Fournier, député de Tours, Arnaud Giacometti, président de l’université et Emmanuel Denis, maire de Tours ». Il s’agit de « prendre soin du fleuve », de poursuivre la démarche du parlement de Loire et de ses auditions, avec différents axes (représentation juridique du fleuve, dialogue entre les espèces, décolonisation des savoirs, retournement des méthodes et ingénierie territoriale...) et en perspective la formation d’un « peuple de Loire ». Il est vraiment dommage que tant de « belles » pensées ne se soient pas traduites par la présence de quelques signatures féminines au bas du manifeste. Un oubli ?

Occupy Water

Fin juillet, à Tours, quelques « activistes » de l’eau se sont installés place Jean-Jaurès, au pied de la mairie et de la fontaine. Avec tout le matériel « approprié » : banderole, écrit’eaux, colliers à fleurs tahitiens, bouées en plastique flamant rose, pneu ou… Star Wars ! Même si ce n’est pas immédiatement perceptible sur la photo, il ne fait aucun doute qu’un stress hydrique aigu est à l’origine de cette action.

Souvenir de vacances

Le site, quoique non classé, vaut assurément le détour : Le Sartre, dans le département du Cantal, est Beau à Voir

Posts les plus consultés de ce blog

Les Brèves du Satirique, avril 2021

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa troisième série de « brèves », drôles et incisives. C’est peu dire qu’il faut lire les précédentes et qu'on attend avec plaisir les prochaines livraisons…

Les Brèves du Satirique, décembre 2020

Par Le Satirique

L’un des nouveaux membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous a proposé de tenir une chronique de « brèves tourangelles », drôles et incisives. En voici la première livraison…

Les Brèves du Satirique, avril 2023

Par Le Satirique

L’un des membres de L’Antivol a l’esprit caustique. Sous le nom du « Satirique  », un pseudo obligé pour raisons professionnelles, il nous livre ci-dessous sa 17ème série de « brèves  », drôles et incisives. L’accès aux précédentes livraisons est, comme d’habitude, en fin d’article.